Lions Club Lyon Ouest

Historique de nos actions majeures

Nos actions majeures

L’action de Lyon Ouest a permis d’aider des associations locales impliquées dans l’aide aux personnes fragiles ou en difficulté.

  En 1993, Lyon Ouest eut l’idée de divertir, d’apporter un peu de joie aux enfants hospitalisés pour de longues durées avec, souvent, des traitements lourds. Le premier clown fit sa première visite à l’hôpital Debrousse le 15 mars 1994. Le succès fut immédiat et la demande progressa très vite. Il apparût rapidement que la réussite de l’opération nécessitait la mise en place d’une organisation structurée. En 1995, Lyon Ouest déposa la marque de « docteur Clown » créa l’association du même nom et lui vendit la marque pour 1 franc. Peu à peu elle prit un essor extraordinaire pour devenir aujourd’hui un élément important de la vie hospitalière à Lyon. Pour permettre le meilleur démarrage possible de son association, Lyon Ouest participa largement pendant les premières années à son fonctionnement et à son financement

Handisport Lyonnais. Il y a plus de 40 ans se créait à Lyon un club omnisport pour les handicapés. On sait combien la pratique d’un sport est bénéfique pour un handicapé sur les plans physique, moral et social. Handisport Lyonnais répond à ce besoin d’expression des handicapés. Le Lionisme français l’a bien compris et il est devenu partenaire de la Fédération Handisport au niveau national.
Les déplacements de sportifs handicapés pour les entrainements et les compétitions posent naturellement un problème. Aussi lorsque la nécessité de l’achat et d’aménagement d’un minibus s’est fait sentir, Lyon Ouest y a affecté pendant trois ans le produit de son salon.

Association Aide Accueil Alzheimer. En 2000 les Lions Club de France décidèrent de favoriser la création de centres d’accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ces centres sont essentiels pour la famille comme pour le malade. Ils permettent de proposer des temps de répit et un soutien à la famille, de freiner le glissement du malade vers la passivité et le désintéressement et constituent pour lui une communauté permettant le maintien de rapports sociaux. Les clubs Lions de Lyon ont adhéré à ce projet. Dans ce but ils créèrent en 2002 une association spécifique l’Association Aide Accueil Alzheimer. L’association a initié et participé à la création de centres d’accueil de jour à Caluire, Ecully, Vaulx en Velin, Décines, Lyon confluences. Lyon Ouest a été un acteur actif dans la création de l’association; il a participé à son fonctionnement et il en fut un contributeur important.

L’Arche à Lyon est une association membre de la Fédération de l’Arche en France. Elle a pour objet l’accueil et la prise en charge de personnes adultes en situation de handicap mental.
Certains sont en internat dans des foyers de vie, d’autres sont en externat au centre d’accueil de jour. Une équipe d’éducateurs, de volontaires et de bénévoles s’y consacre.
En 2007 l’Arche à Lyon construit un nouveau foyer ce qui permet d’accueillir en internat onze personnes supplémentaires et porte la capacité d’accueil de jour à trente personnes.
Lyon Ouest a décidé d’accompagner l’Arche à Lyon pendant trois ans pour une formation diplômante d’éducateur spécialisé.Les déplacements de sportifs handicapés pour les entrainements et les compétitions posent naturellement un problème. Aussi lorsque la nécessité de l’achat et d’aménagement d’un minibus s’est fait sentir, Lyon Ouest y a affecté pendant trois ans le produit de son salon.

Défibrillateurs Pour les années 2010 à 2012 le Club a décidé de financer l’acquisition et l’installation de défibrillateurs.
Des chartes de partenariat ont été signées avec quatre communes de l’ouest lyonnais: Ecully, Dardilly, Tassin la-Demi-Lune et Champagne au Mont d’Or.
Pendant ces trois années il a été implanté 14 défibrillateurs dans des lieux publics.
Le professeur Jacques Beaune, membre du club Lyon Ouest, Président de la Fédération Française de Cardiologie, a organisé des conférences pour expliquer l’efficacité de ces défibrillateurs avec démonstration de l’utilisation de ces équipements, en participation avec les pompiers des communes et l’équipe de la Fédération Française de Cardiologie. 

L’Association ADN service, fondée en 1988, a pour vocation la réinsertion professionnelle de personnes en difficultés.
L’accès à l’emploi proposé par ADN Service recouvre plusieurs voies :
-mise en situation de travail auprès de particuliers pour des travaux de services d’aide à la personne.
-mise en situation de travail sur des chantiers professionnalisants pour des personnes très éloignées de l’emploi, auprès des entreprises, des associations et des collectivités.
Pour les salariés en insertion, les chantiers professionnalisants permettent l’acquisition de nouvelles compétences professionnelles, le renforcement des compétences existantes, la maitrise des codes et usages du monde professionnel. A l’issue du contrat de travail, et après évaluation, une attestation de compétence est remise à chaque salarié qui peut ainsi postuler sur le marché du travail avec une référence reconnue.
Le soutien financier de Lyon Ouest pour l’acquisition de matériels, a porté 2013 à 2015 sur l’acquisition de matériel.

L’école BOISARD fondée en 1882 par le Chanoine Boisard, ingénieur centralien de Lyon (1867), est une école de production hors contrat qui a pour vocation de former ses élèves par apprentissage.
Structure scolaire autant qu’entreprise, Boisard veut être une école de la réalité.
Dans ses ateliers, 200 élèves encadrés par des professionnels expérimentés, apprennent et pratiquent une dizaine de métiers liés à l’automobile, le bâtiment, et l’industrie. Ces élèves à la fin de leurs études présentent des CAP ou des Bac Pro avec des taux de réussite exceptionnels de 96%. Autant de raisons qui ont poussé le club à participer pendant trois ans, 2016-2018, au financement d’un centre d’usinage à commande numérique pour leur permettre d’équiper l’atelier menuiserie d’une machine identique à celles que l’on trouve dans les entreprises du bois.

L’Arche à Lyon est un établissement médico-social habilité par la Métropole de Lyon, pour recevoir des adultes en situation de handicap mental. La communauté s’agrandit, et un nouvel ensemble comprenant un foyer pour 6 personnes dépendantes et 3 studios pour des personnes semi-autonomes est construit sur Villeurbanne. Dans cet immeuble va être expérimenté un nouveau mode de vie : « l’habitat partagé » qui réunit dans un ensemble de 9 logements indépendants et d’espaces partagés (salle commune, buanderie et jardin communs) des personnes avec ou sans handicap, dans une volonté de mixité sociale.
Lyon séduit par ce concept le club a décidé de participer à l’achat des matériels pour équiper le foyer de vie, les trois studios et l’espace partagé.

LIONS CLUB LYON OUEST © 2019-2020 / TOUS DROITS RÉSERVÉS
CRÉATION DU SITE WEB : BRICE MOLLIER - CONSEIL & CRÉATION